Apprendre la musique autrement

Oreille Absolue | Mémoire musicale | Voix | Lecture de partitions | Rythme

Développez l'oreille absolue

Abonnez-vous pour recevoir des nouvelles, des articles, des vidéos sur l'oreille absolue

privacy Notre politique de confidentialité: Vos adresses ne sont jamais utilisées à d'autre fin que celle de vous informer sur la méthode et les activités de note site, elles ne sont jamais revendues ou transmises à un tiers, voir régles de confidentialité.

Katja Keller (M.Sc., M.A. (musique et musicologie, Sorbonne Paris IV)), musicienne d’origine danoise, coach et enseignante dans le domaine de la musique et du développement personnel.

Katja Keller est surtout réputée, en France comme à l’étranger, pour sa création d’une méthode unique d’acquisition de l’oreille absolue.

Sa méthode est basée sur deux approches : celle de la musique et de la psychologie. Cette approche change complètement le processus de la formation et du développement musical.

Depuis de nombreuses années, Katja travaille avec des milliers de personnes (novices, amateurs, musiciens professionnels, enseignants) pour les aider à réaliser rapidement leur plein potentiel.

Elle se consacre à l’assistance aux musiciens pour les aider à surmonter leurs difficultés, trouver ou retrouver un nouveau souffle, accomplir les buts les plus audacieux à une échelle plus importante, bref, Katja assiste les musiciens dans leur aspiration à jouer ou à chanter ce qu’ils veulent, et non pas seulement ce qu’ils peuvent.

Acquérir l’oreille absolue ?

Katja Keller, qui a étudié au conservatoire de Copenhague, propose un stage de développement de l’oreille absolue. Elle a imaginé une méthode intitulée MAP, qui permet de tracer sur le gigantesque espace du monde sonore des indicateurs qui seraient pareils à des signes routiers dessinés sur une carte géographique.

Lors de coachings personnalisés ou d’ateliers (en français ou anglais) en petits groupes, avec des exercices à la fois corporels et psychologiques, qui incluent la relaxation et des moyens mnémotechniques, la méthode apprend tout d’abord à aiguiser la perception, à identifier et isoler les douze notes, puis à interpréter au niveau vertical des intervalles et harmonies et au niveau horizontal à enchaîner des notes et des mélodies.

Les bénéfices en sont multiples: en tant que musicien, la justesse, la mémoire, la possibilité d’analyser une œuvre dans sa globalité, et, en tant qu’être humain, une façon plus sensible d’entendre la vibration du monde. Katja Keller reçoit beaucoup de demandes de la part du monde francophone, est-ce parce qu’en notre pays, on garde une vénération pour l’alphabet de la musique, autrement dit le solfège?

Quoi qu’il en soit, que les détenteurs d’oreille relative se rassurent, l’oreille absolue, ça se développe et ça se travaille!

La Lettre du Musicien -1er Quinzaine d’octobre 2009